Histoire

Qui était Elizabeth Fry?

Elizabeth Fry (née Gurney) (le 2 de mai, 1780 – le 12 d’octobre, 1845) était une réformatrice pénitentiaire anglaise, une réformatrice sociale et, en tant que Quaker, une philanthrope chrétienne.

Invitée par un ami de la famille, Elizabeth Fry s’est rendue à la prison de Newgate en 1813. Les conditions qu’elle y a observées l’ont horrifiée. La section des femmes était surpeuplée de femmes et d’enfants, certaines qui n’avaient même pas recu procès. Elles faisaient leur propre cuisine et se lavaient dans les petites cellules où ils dormaient sur la paille. Elle est revenue le lendemain avec de la nourriture et des vêtements pour certaines prisonnieres.

Elle n’est pas retournée à Newgate jusqu’en 1816, mais à son retour, elle a pu fonder une école pénitentiaire pour les enfants emprisonnés avec leurs parents. Elle a commencé un système de supervision et s’est concentrée sur diverses réformes, y compris celles qui sont devenues des thèmes pour elle: la ségrégation des sexes, les surveillantes féminines pour les détenues, l’éducation, l’emploi (souvent à tricoter et à coudre) et l’instruction religieuse.

En 1817, elle a aide a fonder l’Association pour la réforme des femmes détenues à Newgate. En 1819, elle a écrit un rapport sur la réforme des prisons. Dans les années 1820, elle a inspecte les conditions des prisons, préconise des réformes et a etabli plus de groupes de réforme, qui comprenait un grand nombre de femmes. En 1821, avec le soutien direct et le plaidoyer de Elizabeth Fry, un nombre de groupes de femmes réformistes se sont réunis pour former la Societe des femmes britanniques pour la promotion de la réforme des femmes détenues.

C’était une chance pour toutes les personnes concernées que les Quakers croyaient dans l’égalité des femmes (250 annes avant le vote), la compétence et les efforts d’Elizabeth Fry en matière de réforme des prisons n’auraient peut-être jamais été réalisés. Sa perspicacité, sa persévérance, sa capacité organisationnelle et sa volonté de voir une «lumière divine» dans chaque personne ont conduit à des réformes radicales de la manière dont les femmes et les enfants étaient traités à la prison de Newgate.

La pluplart de sa vie a été passée en Angleterre, bien qu’elle se soit rendue en Irlande et en Europe continentale. Elle a également offert des conseils aux Amériques, à la Russie et à l’Australie. Elle est décédée en 1845 à l’âge de 66 ans.

L'histoire de la Société Elizabeth Fry du Nord-Est de l'Ontario

La filiale Elizabeth Fry Society de Sudbury a été créée en 1972 par un groupe de personnes concernées de la communauté de Sudbury et est un organisme de bienfaisance communautaire sans but lucratif autonome. S’appuyant sur des bénévoles, les bénévoles jouent toujours un rôle actif dans tous les aspects de l’organisation. La Société est dirigée par un conseil d’administration volontaire, composé de membres de la communauté.

La Société offre des programmes qui contribuent à améliorer les connaissances, les aptitudes à la vie quotidienne, les stratégies d’adaptation et la stabilité des femmes et des jeunes femmes criminalisées et «à risque» dans le Nord de l’Ontario. Les services sont offerts dans les établissements correctionnels, au tribunal, dans la communauté et à l’agence. La Société se concentre également sur la promotion et la fourniture d’alternatives communautaires à l’incarcération et la sensibilisation de la communauté aux questions de justice pénale et sociale. En 2013, la Société a commencé l’expansion des services dans la région de North Bay, offrant des programmes pour les femmes et les filles incarcérées à la prison de North Bay et au centre de détention de Near North. Avec l’expansion des services dans cette région, l’occasion s’est bientôt présentée d’élaborer un programme de vérification et de surveillance des cautionnements pour le district de Nipissing. En 2018, les membres ont voté pour changer le nom de la Société en Société Elizabeth Fry du Nord-Est de l’Ontario, reflétant la prestation de services dans divers programmes dans le Nord-Est de Mattawa, North Bay, Sturgeon Falls à Sudbury, Espanola, Massey et Sagamok Anishnabek First Nation .

Les partenaires